lunes, mayo 30, 2016

Fanny Ardant descended into the Moscow metro

Fanny Ardant descended into the Moscow metro
By Capelino 

The famous French actress enjoying the beauty of the stations of the Moscow metro. Fanny Ardant was invited to Russia to discuss the job offer in one of the theaters. The artist will stay for some time in Moscow and then travel to France to make the final decision.



The well-known French theater and film actress Fanny Ardant on the eve arrived in Moscow. Despite the fact that many celebrities are afraid to travel by public transport, the world star has decided to descend into the Moscow metro, in order to enjoy the unique architecture of the Moscow subway.

“I like to be here in Russia. Your metro is very beautiful”, – said Fanny Ardant in a conversation with “StarHit”.

Of course, the true purpose of the visit to Moscow by French actress – this is not a review of the city’s attractions. The star got the offer to participate in one of the most interesting projects. However, while she tries not to dwell on their creative plans.
“I received a job offer in Russia, is connected with theatre. But while I don’t want to reveal all the secrets. I now meet with their Russian counterparts to condemn all the details. Then back to France, will consider the proposal and make a final decision,” reveals the secret “StarHit” actress.

Despite the fact that Fanny wore dark glasses and tried not to attract undue attention, fans immediately were able to learn a global celebrity. Ardan looked quite elegant, as befits a true Frenchwoman. Her image was flawless and sophisticated – the actress chose a white blouse and black skirt.



The legend of the French cinema is not the first time visited the Russian capital. Two years ago, a famous actress came to Moscow to present the film and performance with his participation. And in 2003 Fanna Ardan was awarded an honorary award at the 25th Moscow film festival she won the prize of a name of Stanislavsky, which is awarded for outstanding acting achievements.

In my entire career Ardant starred in more than 60 paintings. Fanny is not limited to working in any particular genre – it can be seen in light Comedy and drama, and in the adventure film. But Ardan tries his hand not only as an actress. A few years ago she presented to the audience family drama “Ashes and blood”, where he acted as the Director of the movie.

sábado, mayo 14, 2016

Fanny Ardant et l'équipe du film « Lola Pater » à Miramas


Une star du cinéma Français dans la région pour un film d'un réalisateur de renom. Cela se passe actuellement sur le territoire Ouest Provence pour « Lola Pater » de Nadir Moknèche avec la sublime Fanny Ardant. Rencontre.
Le territoire Ouest Provence aime le cinéma et, le cinéma le lui rend bien.

Après Gérard Depardieu, c'est au tour d'une icône du cinéma Français, Fanny Ardant de venir s'installer durant quelques jours dans la région pour les derniers jours de tournage de «  Lola Pater » le 5ème long-métrage signé Nadir Moknèche.
C'est à la Grange du clos d'Ambroise à Miramas que le rendez-vous est pris pour rencontrer l'équipe du film composée de Fanny Ardant, Tewfik Jallab, Bruno Sanches et du réalisateur.

Daniel Gagnon, maire de Cornillon-Confoux et vice président de Ouest Provence délégué à la communication et à la régie culturelle Scène et Ciné, nous accueille en précisant : «  Le territoire Ouest Provence est un des rares territoires à avoir un bureau du cinéma, créé il y a 4 ans. La particularité est d'avoir créé une banque d'images et de données. Nous sommes dans les grands festivals comme celui de Cannes et nous démarchons les productions pour venir tourner sur notre territoire, ce qui est positif en terme d'image, de notoriété mais également de retombées économiques. Un tournage comme «  Lola Pater » représente des emplois d'intermittents, des chambres d'hôtels, des voitures louées... environ 300 000 à 400 000 euros de retombées directes sur nos 6 communes. »
Rencontre avec l'équipe du film.

« Lola Pater », un titre masculin-féminin qui tend a dévoiler le sujet du film : « A la mort de sa mère, Zino (Tewfik Jallab) décide de retrouver son père, Farid. Mais, il y a 25 ans, Farid est devenu Lola (Fanny Ardant)… »

C'est avec un thème qui peut paraître étonnant et dérangeant (pour certains), la transexualité, que le talentueux réalisateur revient pour exprimer cette histoire si singulière sur grand écran.

Il nous parle de ce tournage qui se terminera prochainement: « Lola s'appelait Farid auparavant,  Il a quitté l'Algérie puis Paris pour s'installer ici dans le Sud. 25 ans après, son fils vient la chercher et la retrouver et c'est le choc (...) C'est mon premier tournage dans la région. Je connaissais Arles. J'avais sillonné la région. La région est belle et c'est très agréable, la végétation la nature, la lumière, l'étang de Berre. Cela m'a permis de tourner et faire de très beaux plans. »
«  La chaleur des gens du midi, leurs sourires, leur gentillesse »
Quelques minutes plus tard, avec le raffinement qui la caractérise si bien, Fanny Ardant nous rejoint pour évoquer son rôle et la région : «  Je suis un homme qui est devenu une femme et qui va retrouver son fils (...) Aller tous les matins et traverser des chemins et cette nature magnifique, le bord de l'étang de berre ou les champs avec les pins, même quand il fait gris, c'est beau ! La chaleur des gens du midi, leurs sourires, leur gentillesse... J'ai fait mes études à Aix-en-Provence donc je connais mais je n'étais pas revenue depuis. On reviendra dans la région pour présenter le film.»

L'actrice qui incarne un professeur de danse a également collaboré avec l'association Pulsion, maison de la danse à Istres.
Il incarne le fils, de «  Lola », Tewfik Jallab («  Né quelque part », «  le convoi ») et nous en dit un plus sur son personnage : « Nous sommes à quelques jours de la fin du tournage, cela a été intense mais je crois que ça valait la peine de donner toute son énergie. J'ai aimé la complexité du scénario, la facilité de Nadir a me diriger, on rêve d'avoir ce genre de rôle, il y a énormément de choses à jouer. C'est un cadeau, on le prend et on l'apprécie (...) Je connaissais un peu la région, Arles, Istres, Marseille, j'aime beaucoup cette région. Les gens son adorables, sympathiques c'est un plaisir d'être là.»

On le connait surtout dans une version au féminin pour son rôle de Liliane qu'il incarne en duo avec Alex Lutz pour «  Catherine et Liliane ». Bruno Sanches fait également parti du casting «  Lola Pater » et nous dévoile sa participation : «  Je joue le rôle de Fred, l'assistant et souffre douleur de lola, un personnage gay plein de poésie. J'ai aimé la douceur de ce rôle, son humanité, sa sensibilité, sa relation avec Lola, toute cette complexité (…) Le tournage se passe super bien, j'ai des amis ici et ça me fait hyper plaisir d'être là. Il est possible que je soit de retour pour la présentation du film.(..) Côté projets, j'ai un autre film qui sort avec Jean Reno « Mes trésor », et pour «  Catherine et Liliane » on ne sait pas encore ce qui va se passer. J'ai d'autres projets que je ne peux pas dévoiler. »

Le tournage de « Lola Pater » se clôturera en fin de semaine pour une sortie prévue sur grand écran, courant 2017.

Le territoire Ouest Provence annonce déjà de nouveaux projets, un long-métrage avec la participation d'une école sur Cornillon-Confoux et Port St-Louis mais également le tournage d'une série télé pour la chaine Arte.
(© Davy Moisson – Maritima Médias)

Fuente: Maritima Info
Free counter and web stats www.actricesdefrance.org
casino Contador De Visitas